• Dessin et peinture - vidéo 804 : Peindre une pomme (à l'acrylique, à la peinture à l'huile et à l'aquarelle).

      Cette première vidéo montre une parfaite réalisation du fruit avec de nombreuses teintes chaudes qui vont du jaune de cadmium au brun rouge. Le gris bleuté du fond, quasiment neutre rehausse cet ensemble et met la pomme en lumière en donnant de la profondeur de champ au sujet. L' éclairage vient de la droite et l'ombre violette de la pomme accentue le volume de la sphère . Les couleurs sont fondues entre elles avec un pinceau fin en donnant de l'homogenéité et de la consistance au fruit.            Le procédé pictural, çi-dessus, est différent de celui utilisé précédemment, les touches de peinture sont plus vigoureuses pour produire l'effet final. Les couleurs sont plus nombreuses  (apparition du vert, de l'ocre jaune). .Le blanc associé au jaune clair crée un effet lumineux qui est plus tranchant que pour la première vidéo et la lumière, en provenance de la partie gauche de la toile, vient illuminer ce duo de fruits où l'ombre occupe moins l'espace. Le fond du tableau, d'un gris neutre, a été choisi pour que l'oeil reste attiré par les pommes. Version aquarelle:   Essayer de travaillez le plus légèrement possible pour ne rien alourdir et bien garder le caractère du fruit.   

    • La pomme est une fruit rond, à la peau lisse et très variée dans ses coloris.
    • Rien que ces quelques critères vont déjà nous donner des indices sur la façon de la peindre.

     La réussite de la peinture aquarelle réside dans le fait que le support doit être préalablement imbibé d'eau, mais après avoir effectué le dessin avec un crayon sec, sans appuyer trop fort, afin de ne pas marquer ou déchirer profondément le papier ( il deviendrait alors difficile de gommer, sans provoquer des dégats) . Il faut procéder par petites touches. Déposer le jaune d’or ou le jaune de cadmium sur le fruit, mouiller le pinceau et effectuer un lavis avec ce jaune déposé en laissant les reflets lumineux non peints , puis une pointe de bleu, qui donne un vert tendre en profitant de l'humidité du lavis jaune et du "mouillé sur mouillé". Le rouge d'alizarine et le rouge cramoisi sont employés purs et déposés à certains endroits, tout en conservant les parties jaunes préalablement et clairement définies. Laisser la couleur rouge se diffuser légèrement ( vous verrez que le pigment ne va pas remplir toute la surface, mais restera bien localisé en interpénétrant légèrement, le jaune ). Essayez de travailler le plus légèrement possible pour ne rien alourdir et bien garder le caractère du fruit; peau lisse, fine et sans matière particulière (contrairement aux fruits à écorce). L’ombre est obtenue par ajout du mélange de marron de pérylène et d'une pointe de bleu outremer ou de bleu de cobalt. Ne pas recouvrir la partie blanche, non peinte, des effets de lumière avec de l'aquarelle.  

    « Dessin et peinture - vidéo 803 : Comment dessiner un coucher de soleil avec des pastels.Dessin et peinture - vidéo 805 : Essai de réalisation d'un portrait à la sanguine en 30 minutes - craies et mines de couleur (technique des 3 crayons). »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    2
    cognet jean-noel
    Mardi 4 Octobre 2016 à 19:43

    www.artquid.com/jncognet...........c'est ma gallerie.

    j'ai regardé la premiere vidéo , je connaissais , Jos , excellente démos.........dans la région j'ai donné beaucoups de cours acrylique gratuit .....je suis un expe rt a l'acrylique , j'ai pas se genre de vidéos......!

    merci pour cette excellente idée .

    cordialement.

    jean-noel

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 20:30

        Bonjour,

        Votre site n'est pas accessible, c'est dommage!!! Merci pour votre commentaire.

        A bientôt

        Laurent

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter