• Dessin et peinture - vidéo 2857 : Comment peindre un bloc de roche ? - aquarelle.

     

    2857

     

    Souvent représenté dans la peinture de paysages et notamment lié à la présence de l'élément liquide, le rocher monolithique en soit est en réalité très complexe à peindre, selon qu'il soit sur les cotes rocheuses, en rivière ou terrestres.

    Voici quelques trucs pour peindre des falaises et des rochers.

    Les formes :   

    Il faut bien observer et bien analyser la forme du rocher ou de la falaise dans son ensemble et surtout sa proportion relative aux autres éléments du tableau.

    La ligne d’horizon peut servir de repère pour positionner la falaise où les rochers. Une mise au carreau peut être aussi utilisée pour dessiner des falaises ou des rochers dans de bonnes proportions. La mise au carreau est une aide précieuse dans la réalisation de dessins réalistes avec des proportions exactes.

    Ensuite, il faut distinguer les différentes parties qui constituent la falaise. Par exemple des grandes masses rocheuses, des creux importants, des cavités, etc. Ces éléments créent des divisions qui nous aident à bien représenter les formes exactes des falaises et des rochers.

     

    La structure de la roche :

    Les falaises et les rochers ont une structure plus ou moins régulière. Cette structure, lorsqu’elle est bien représentée en peinture, donne un effet très réaliste.

    Encore une fois, pour bien la représenter en peinture, il faut bien l’observer. Cette structure est composée de failles plus ou moins grandes, avec des formes et des directions particulières. Des petits creux de différentes tailles, de différentes formes et répartis différemment font aussi parti de cette structure. Et il y a aussi des parties plus lisses, sans aspérités, ni trop, ni failles, ni fissures.

    Et souvent, dans les falaises, cette structure a un sens particulier, parfois verticale, parfois horizontale ou même en oblique. Il s’agit souvent de strates ou de couches sédimentaires d’origine géologique.

    Là encore, l’observation et la représentation en peinture avec le plus de fidélité possible, donnera beaucoup de réalisme au tableau.

     

    Les ombres et lumières :

    Bien entendu, toute cette structure se trouve exposée de différentes manières à la lumière.

    Selon la direction, la couleur, et l’intensité de la lumière, chaque partie de la falaise du rocher nous apparaît avec une valeur et une couleur particulière. Et il en est de même pour les parties à l’ombre.

    Il est important de bien observer pour bien définir le rapport de valeurs entre chaque partie de la falaise du rocher. Les lumières doivent être suffisamment claires et les ombres suffisamment foncées pour bien représenter et faire ressortir les volumes de l’ensemble de la falaise ou du rocher, mais aussi pour faire ressortir les volumes des éléments qui le constituent.

    À ces lumières et à ces ombres, il faut aussi bien définir les températures des couleurs et les couleurs mêmes à appliquer.

    Ses couleurs dépendront de la nature même de la roche, de son exposition à la lumière, des reflets qu’elle peut recevoir et aussi de sa situation particulière du moment. Par exemple sa couleur peut être différente si la roche et mouillée et si elle brille au soleil ou si elle reflète le ciel.

    Tout ceci peut paraître compliqué et difficile, mais avec l’habitude et un peu de pratique, tout devient beaucoup plus facile. Lorsqu’on débute en peinture, on a toujours beaucoup de difficulté à peindre des rochers et on est souvent très déçu par le résultat. C’est tout simplement parce qu’on n’a pas encore un sens de l’observation efficace. On voit quelque chose de gros, de difficile et de compliqué et on peint quasiment les yeux fermés. Comme si on était aveuglé par toute cette complexité. Pourtant, avec un peu plus d’expérience, on trouve cela vraiment facile et le résultat sur la toile est excellent. Pour acquérir cette facilité il suffit juste de continuer à pratiquer la peinture mais surtout en essayant d’observer le mieux possible et de manière structurée et organisée afin d’aiguiser le sens de l’observation.

    Peindre pierres et rochers, par laurentsaintgermain

    « Dessin et peinture - vidéo 2856 : Comment peindre des crevettes ? - aquarelle.Dessin et peinture -vidéo 2858 : Comment peindre la transparence de l'eau de mer ? - aquarelle. »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter