• Dessin et peinture - vidéo 2597 : Comment réaliser une marine semi-figurative au couteau ? - peinture acrylique.

     

    Dessin et peinture - vidéo 2597 : Comment réaliser une marine semi figurative au couteau ? - peinture acrylique.

     

     

     

     

    Le couteau fait partie des outils de base en peinture. Il se décline en plusieurs formes et à chacune d’elles correspond une fonction. C’est intéressant de le maitriser car le couteau permet de faire beaucoup d’effets. Le couteau est constitué par une lame très souple en acier inoxydable, donc il ne rouille pas. Comme il est lisse, la peinture ne s’y accroche pas. Il se nettoie donc facilement même en frottant juste avec un essuie-tout. Sa coudée permet de le tenir et de frotter sur le support sans que les doigts entrent en contact avec la matière. Plusieurs modèles de couteaux existent sur le marché. Pour remplir le fond, une bonne quantité de peinture acrylique est nécessaire. Il faut être généreux pour travailler au couteau car le but est de peindre en épaisseur. Il est même possible d’en rajouter sur la palette s’il n’y en a pas assez. Les couleurs sont directement sorties des tubes. Les mélanges se font directement sur le support. Avant de commencer, il faut choisir le couteau adapté au travail à réaliser. Pour enduire le fond, un couteau long est parfait car il permet d’étaler la peinture sur la longueur. Il n’y a pas de problème à laisser des marques au passage de l’outil car le but est avant tout d’obtenir une surface irrégulière, qui ne soit pas trop lisse. Ayant commencé avec une couleur unique, on peut maintenant passer au mélange directement sur le support. Il est impératif de travailler assez rapidement dans le frais car l’acrylique sèche très vite, on peut ajouter un médium retardateur. Grâce à l’épaisseur, le délai est toutefois plus long qu’avec un pinceau. Même si les grains de la toile se voient à travers, il est toujours possible de les rattraper. Pour faire les effets de gravure, il faut prendre un autre couteau à bout pointu, plus plat et fin. Avant de réaliser un petit portrait tout simple, la surface doit être aplanie et lissée. Ensuite, on trace le visage en utilisant la technique du grattage. Ce travail doit être effectué pendant que la peinture est encore fraiche. Pour accentuer l’effet, il est tout à fait possible de poser une première couche de couleur, rouge au lieu de blanc par exemple. Et après le raclage, ce serait un trait rouge qui aurait fait son apparition. C’est le contraste qui est le plus intéressant dans cet exercice. Il est impossible d’obtenir le même résultat au pinceau car seule la pointe sèche du couteau est efficace pour ce grattage. La réalisation du vêtement avec des grandes lignes vient après le visage. Toujours dans le frais, une autre couleur va permettre de réaliser un mélange avec le fond. Il existe trois façons de manipuler un couteau. La première est de le prendre comme une truelle en bâtiment, c’est-à-dire en pleine main. Le maintien classique c’est la prise avec un doigt sur l’accoudé. La dernière technique consiste à maintenir le couteau sur la lame directement afin d’obtenir des effets plus prononcés. Pour travailler en finesse et dans les détails, il faut se munir d’un petit couteau. Il permet de poser les lumières et les profondeurs. Ces quelques lignes illustrent les possibilités offertes par les couteaux. Comme tout se fait dans le frais, la manipulation et la construction demande de la rapidité. C’est une bonne technique

     

     

     

     

     

    « Le roman du vendredi - vidéo 29 : "Goldfinger" de Ian Fleming et son héros James Bond.Dessin et peinture - vidéo 2598 : Comment travailler sur les nuances blanches et bleutées de fleurs de camomille et de chicorée ? - huile ou acrylique. »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :