• Dessin et peinture - vidéo 2256: Paysage de brume réalisé à la peinture acrylique.

     

    Lorsque la visibilité horizontale varie entre 1000 et 5000 mètres, on parle de brouillard. lorsqu'elle est inférieure à 1000 m, on parle de brume.

    La vidéo nous permet de peindre ce phénomène météorologique particulier qui est la résultante de la condensation de fines gouttelettes d'eau ou de glace.

    La brume sèche se forme en général pendant les périodes de beau temps, elle est accompagnée d'un peu de vapeur d'eau et elle est constituée par un mélange de fumée, de sable, de poussière et de particules d'impuretés dans les couches plus basses de l'atmosphère.

    La brume humide est constituée de beaucoup de gouttelettes d'eau, cela peut entraîner rapidement du brouillard et diminuer la visibilité.

    Avec la brume, les objets situés au premier plan d'un paysage sont visibles distinctement.

     

     

     

     

     

     

    Le but est donc de réaliser, de manière diffuse, l'arrière plan du paysage voilé par la brume et d'y associer le premier plan qui en émerge à partir d'une peinture déjà esquissée.

    Un médium est déposé sur la partie basse de la toile, pour pouvoir repeindre sur la peinture acrylique.

    - A partir d'un mélange de blanc de titane, d'un peu de bleu de cobalt et de violet dioxazine, on crée ce voile léger et dilué qui vient couvrir, sans le cacher, cette partie du tableau pour créer cet atmosphère particulier.

    La réalisation des détails du premier plan s'effectue alors de manière classique à partir de mélanges de couleurs:

    - Vert clair (sap green) et un peu de terre de sienne brulée pour le fond végétal le plus foncé ( herbe, feuillage; etc..) qui sera éclairci par ajout de blanc, pour créer les contrastes jusqu'à la limite de la brume.

    - le mélange, ocre jaune, blanc et vert, va être déposé sur les parties lumineuses du premier plan végétal, pour donner de la profondeur de champ en dégageant les bosquets. Dans ce mélange, l'ajout d'ocre jaune et de blanc va créer par différents tons, le relief nécessaire à la concrétisation de cette partie du champ.

    - Le piquet de bois qui est implanté sur un point nodal (règle des tiers) sera peint avec le mélange le plus foncé (brun van dyck et bleu de cobalt) pour la partie sombre et avec de la terre de sienne brulée et du blanc, pour le poteau éclairé par la lumière diffuse. Il est un point de fixation du regard et invite l'observateur à entrer dans la composition. 

       

    « Dessin et peinture - vidéo 2250 : Cours de dessin - apprendre à cadrer une nature morte.Dessin et peinture - vidéo 2253 : Le régime de bananes - nature morte à la peinture à l'huile ou à l'acrylique. »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    mahaut
    Vendredi 27 Octobre à 08:00

    incompréhensible !!    inutile

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :