• Dessin et peinture - vidéo 1336 : Collage et spatule pour un tableau abstrait à la peinture acrylique qui évolue en paysage.

     

    Dans un premier temps, il y a la phase qui consiste à coller sur le support, avec une colle liquide, des morceaux de papier pour aquarelle, colorés ou pas, des brouillons, des bouts de tissu, de vieilles aquarelles peintes, du papier de soie, des affiches, posters, etc..qui vont créer un puzzle hétéroclite de matériaux divers sur lesquels on entreprend de peindre sans but défini avec une palette colorée de peinture acrylique liquide, des motifs qui seront le fruit de votre imagination. A l'origine, il s'agit d'une représentation abstraite, complètement affranchie des détails naturalistes ou des perspectives difficiles à maîtriser (Trop de détails ou de compositions complexes ne feraient que bloquer la démarche et vous écoeurer au final ).

    Il y a cependant quelque chose qui se met en place, grâce à la diversité des supports choisis, des teintes diluées et à la spontanéité du geste. Le collage va laisser apparaître zone par zone des aplats clairs ou sombres, une profondeur, si l'on prend soin de ne jamais appliquer la même couleur à différents endroits.

    Veiller aussi à ne pas trop laisser sécher la couche d'apprêt sous peine de ne pouvoir faire accrocher les couleurs entre elles, travailler dans "l'humide", en diluant fortement les couleurs ou en vaporisant un peu d'eau sur celles qui ont légèrement séchées.    

    Inconsciemment votre cerveau va faire la synthèse de toutes ces figures colorées par l'intermédiaire de l'œil et la peinture abstraite va cheminer progressivement vers une peinture figurative.

    Les aplats verts, déstructurés par l'utilisation des différents supports du collage, vont faire apparaître au bas de la composition, des masses de végétation. Le processus de synthèse va s'enclencher avec la présence d'un ciel bleu, dans sa partie supérieure.

    De nombreux mélanges vont faire leur apparition (du mauve, du saumon), ainsi que la présence d'un sous-bois où se dressent par collage de bandes de papier, des troncs d'arbres qui aboutissent à la composition d'un paysage réaliste.

    L'on entre alors dans un monde coloré et travaillé par le jeu des ombres et des lumières diffuses. Collages et encres achèvent la mise en place du nouveau sujet. L'impressionnisme fait la part belle à l'interprétation et au surprenant changement, où l'on découvre une réalisation picturale équilibrée et intéressante, loin de la première esquisse initiale, mais qui a conservée par endroits des vestiges du collage originel.     

     

    « Dessin et peinture - vidéo 1335 : Peindre une coccinelle sur un galet.Dessin et peinture - vidéo 1337 : Lumière déclinante sur une côte rocheuse balayée par les vagues - technique du pastel. »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter