• Dessin et peinture - vidéo 1327 : Les couleurs de l'océan - peinture à l'huile 1.

    Dessin et peinture - vidéo 1327 : Les couleurs de l'océan - peinture à l'huile 1.

    Avant d'entreprendre la peinture, le support de la toile est préparé avec une couleur neutre qui peut être un mélange de gris de payne et de blanc pour obtenir un gris moyen. Cette surface est partagée horizontalement en 3 parties égales ( le ciel occupe le tiers supérieur, la mer et les rochers, les 2 autres tiers).

    Les rochers:  Pour les zones à l'ombre, on alterne avec des mélanges comprenant des terres de sienne, des terres de sienne brulée, des terres d'ombre brulée, du bleu de Prusse, en y ajoutant un peu de noir pour l'ombre profonde. Les zones rocheuses à la mi- ombre sont éclaircies avec de l'ocre jaune. Les parties les plus ensoleillées sont rehaussées avec du jaune de Naples mélangé à du blanc de titane. Au premier plan la terre de sienne prédomine, tout en jouant avec des mélanges à base de terre de sienne, de terre d'ombre brulée et d'ocre jaune au gré de l'ensoleillement. Les pinceaux sont la plupart du temps chargés de ces mélanges hétérogènes.

    L'océan: En fonction de la luminosité et des phénomènes de réflexion de la surface de l'eau. On charge le pinceau rond d'une pâte constituée de bleu de Prusse, de vert clair (sap green) et de blanc de titane. Par petites touches disposées délicatement sur la toile, on donne cette sensation de mer agitée avec quelques déferlantes blanchâtres.

    Entre les rochers, la touche de pinceau doit être légère, il faut sentir le mouvement et la rythmique de la mer et des vagues, le ressac. Ne pas créer de peinture sale, en évitant de mélanger les couleurs des rochers et de la mer, fraîchement déposées sur la toile, ( nous travaillons avec de la peinture à l'huile). L'écume blanche fait jaillir de l'océan les rochers qui parsèment la côte.

     

    Pourquoi... la mer est-elle bleue?

    La mer n'est pas rouge, ni jaune : elle est bleutée, tout le monde le sait. Pourtant, l'eau, elle, est transparente… Parfois, les évidences donnent lieu à des explications scientifiques complexes.
        |    
     
    Près des côtes, en raison de la faible profondeur, l'eau paraît transparente car la lumière du Soleil est peu absorbée. Au large, l'épaisseur de la couche d'eau absorbe beaucoup les rayons solaires.
    © Bernadette ROYER
    (Extrait de la galerie photo de L'internaute)

    Contrairement a une idée reçue, ce n'est pas le reflet du ciel qui rend la mer bleue. En effet, les plans d'eau souterrains montrent la même couleur. De plus, en profondeur, là où la lumière du jour ne pénètre pas, l'eau apparaît encore bleue sous une lampe. L'eau n'est donc pas si transparente que cela.

    L'eau absorbe le rouge et renvoie le bleu
    Ce sont les molécules d'eau les responsables. En effet, le premier constituant de l'eau de mer, c'est bien sûr l'eau ! La lumière blanche, qui vient du Soleil, est de son côté constituée en réalité d'ondes de longueurs différentes d'onde représentant toutes les couleurs du spectre lumineux.

    Les molécules d'eau absorbent une partie précise de cette lumière : les longueurs d'ondes correspondant aux couleurs rouge et jaune. Or, quand on soustrait ces composantes à la lumière incidente, il reste essentiellement…du bleu. Voilà pourquoi les molécules d'eau renvoient une lumière appauvrie en rouge et jaune, et riche en bleu.

     

     

    « Dessin et peinture - vidéo 1326 : Se lancer sans hésitation pour la réalisation de dessins 2.Dessin et peinture - vidéo 1328 : Les couleurs de l'océan - peinture à l'huile 2. »
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :