• Accueil et quelques peintures

    Accueil

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

  •  

     

    Dessin et peinture - vidéo 2929 - Peindre les barques et leurs reflets sur l'étang - huile ou acrylique.

     

             

         

     

    Dessin et peinture - vidéo 2929 - Peindre les barques et leurs reflets sur l'étang - huile ou acrylique.

    Photo originale

    EMOTICON barque 100 

     Peindre les barques ou bateaux, par laurentsaintgermain

     

    Peindre les reflets sur l'eau, par laurentsaintgermain

     

                 

     

     

     

     

    Résumé :

    L’exercice d’aujourd’hui consiste à dessiner une barque dans la brume. La photo qui va servir de modèle a été prise dans les marais situés dans le Val de Sensée, dans le Douaisis. C’est un très bel endroit qu’il faut visiter. Ce qu’il faut surtout travailler ce sont les reflets de la barque dans l’eau de façon presque monochrome.

    Le matériel

    L’exercice est réalisé sur du papier Arche 60 grammes grain fin mouillé et tendu sur une planche avec des bandes de papier kraft gommé. Pour obtenir du gris, il faut mélanger du bleu outremer, du cramoisi d’alizarine et un soupçon de terre de sienne naturelle. Il est préférable de composer soi-même sa couleur que de prendre une peinture grise en tube pour avoir une belle teinte.

    Une barque dans la brume à l’aquarelle

    Pour commencer, il faut bien charger le pinceau puis aller promener la couleur sur le papier en évitant de toucher le papier au maximum. Comme ce travail nécessite l’usage de beaucoup de pigment, les godets ne sont pas très pratiques. Il est préférable de faire le mélange dans un petit bol. Comme le dessin est en monochrome, il faut surtout jouer sur les valeurs. Pour l’instant, ce sont les bases qui sont posées sur le papier.

    Lors de la deuxième étape, il faut partir de la ligne d’horizon. Du pigment est posé et étiré vers le haut pour dessiner des arbres. La même chose est réalisée en bas pour immortaliser leur reflet dans l’eau. Il est possible de faire des retraits lorsque le papier devient mat. En utilisant un pinceau bien sec, il est possible d’obtenir un trait bien blanc. Les auréoles volontaires sont aussi les bienvenues pour obtenir des effets sur la surface de l’eau. Il faut attendre que le papier soit bien sec avant de dessiner la barque.

    Pour dessiner la barque et le pécheur, tout est dans la suggestion. Le reflet se dessine sur l’eau tel un effet miroir mais pas aussi nettement. La ligne de flottaison située sous la barque doit être bien marquée avec un trait sombre.

    Ce travail à l’aquarelle est totalement monochrome mais tout est dans les nuances. L’exercice n’est pas compliqué à condition de maitriser le cycle de l’eau.

     

    EMOTICON barque 113

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2927 : Comment copier le tableau de Johannes Vermeer ( 1632-1675 ) -  "la laitière" ( v 1660 ) ? - huile.

    Cliquer sur l'image pour agrandir

    Analyse de La laitière de Vermeer

    Les scènes d'intérieur de Vermeer se situent presque toujours dans une pièce au sol carrelé, richement décorée de rideaux et de tableaux. Les personnages représentés appartiennent à la bourgeoisie riche ou à l'aristocratie de l'époque. Rien de tel ici, car, bien entendu, la laitière travaille dans une cuisine ou une arrière-cuisine. D'où un arrière-plan très dépouillé, que le peintre a cependant voulu très fidèle. Ainsi, Le mur situé derrière la laitière comporte des clous destinés à accrocher des objets et des trous de clous arrachés laissant apparaître la brique rouge sous la chaux.

     

    Vermeer. La laitiere, détail (v.1660)Vermeer. La laitière, détail (v. 1660)

     

    De même, la plinthe que l'on aperçoit dans l'angle inférieur droit est en faïence de Delft, ville natale de Vermeer où il passa toute sa vie. Une chaufferette est posée sur le sol avec son récipient en terre cuite contenant les braises. Le reflet sur le mur de la lumière venant de la fenêtre a été minutieusement traité, l'angle de la pièce restant dans l'ombre. Dans cet angle sont accrochés un panier d'osier tressé et un récipient en laiton ou en cuivre.

     

    Vermeer. La laitiere, détail (v.1660)Vermeer. La laitière, détail (v. 1660)

     

    La table placée devant la servante constitue une véritable nature morte intégrée à la scène de genre. Sur cette table, Vermeer a minutieusement agencé les différents objets de façon à suggérer le désordre relatif d'un travail en cours.

     Vermeer la laitiere detail3 v 1660Vermeer. La laitière, détail (v. 1660)

     

    Mais ce sont les couleurs qui font tout le charme de cette nature morte : trois nuances de bleu pour la cruche, la nappe et l'étoffe posée sur la table, dégradés d'ocre et de brun pour le pain, le panier d'osier et les récipients en terre cuite. Des touches de blanc permettent de souligner les reflets lumineux. Le contraste des couleurs chaudes et froides et la maîtrise des reflets lumineux provenant de la fenêtre font de ce premier plan un élément essentiel de la composition tant sur le plan esthétique que sémantique. D'une part, le chromatisme de la nature morte répond à celui de la figure de la laitière ; d'autre part, les objets représentés introduisent un léger aspect narratif concernant l'activité en cours.

     

    Vermeer. La laitière, détail (v.1660)Vermeer. La laitière, détail (v.1660)

     

    Le personnage de la laitière comporte une dimension maternelle, nourricière évidente. Il s'agit d'une femme solide, proche des réalités du monde, qui s'apprête à confectionner avec du lait, du pain et peut-être autre chose encore, un met qui sera apprécié de tous. Couleurs et lumière sont traités avec un soin extrême. L'association du jaune et d'un bleu éclatant se retrouve dans plusieurs tableaux de Vermeer, en particulier dans un autre chef-d'œuvre, La jeune fille à la perle. La lumière tombe de la fenêtre sur le visage de la servante et sur son avant-bras, guidant le regard du spectateur vers le lait qui se déverse. Une profonde quiétude se dégage du personnage comme de toute la composition. La jeune fille est concentrée sur sa tâche qui représente son quotidien, son mode de vie simple et paisible.

    La scène est présentée en légère contre-plongée, c'est-à-dire que l'observateur du tableau se situe fictivement un peu en contrebas de la laitière. Cet artifice de composition permet d'accentuer l'impression de présence du personnage. Les autres éléments de composition se retrouvent dans de nombreuses toiles de Vermeer : position centrale du personnage, éléments de décoration sur les murs (ici seulement deux objets), lumière venant d'une fenêtre située à gauche.

     

    EMOTICON lait 1

     

     

     Tout savoir sur la conception du tableau " la laitière" de Johannes Vermeer.

    Afficher l'image d'origine

    Johannes Vermeer, par laurentsaintgermain

    EMOTICON art 31

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2926 : Comment peindre les cerisiers en fleurs ? - huile ou acrylique.

           

         

     

     

    Au Japon, l’acte d’observer les fleurs et d’apprécier leur beauté est appelé hanami. Cette pratique serait née pendant l’ère Nara, au 8ème siècle. D’avril à mai, c’est la floraison du « sakura » (le cerisier ou sa fleur en japonais) qui attire tous les regards. Les dates précises varient selon la région et les conditions climatiques. De nombreux Japonais suivent avec intérêt les prévisions de l’agence météorologique afin de ne pas rater l’événement.

    L’apparition de la fleur du cerisier japonais, et sa disparition quelques jours plus tard, évoque la beauté éphémère de la vie, et rappelle combien il est important de l’apprécier ici et maintenant. C’est pourquoi les Japonais se retrouvent sous les arbres en fleurs, dans les parcs et jardins, en famille et entre amis. Les visiteurs peuvent partager cette expérience sous le millier de cerisiers du parc Ueno, à Tokyo ; à Yoshino, dans la préfecture de Nara, dont les montagnes sont tapissées de sakura ; ou lors de la visite du palais impérial, situé dans l’arrondissement de Chiyoda.

     

    Peindre les arbres en fleurs, par laurentsaintgermain

     Gifs spécial fleurs de cerisiers

     

    Peindre des cerisiers, par laurentsaintgermain

     

    roseBARRE.gif

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    EMOTICON bienvenue 18

     

    EMOTICON anniversaire 30

     EMOTICON salutations 479

    Dessin et peinture : Nous avons dépassé sur le blog de "lapalettedecouleurs", les 5 millions d'articles vus.

     

    EMOTICON anniversaire 62

     

    EMOTICON anniversaire 76

    EMOTICON salutations 312

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2925 : Comment peindre les couleurs de la peau ? - la palette Zorn.

     

    EMOTICON couleur 5

    La palette Zorn fait référence à une palette de couleurs attribuée au grand artiste suédois Anders Zorn (18 février 1860 - 22 août 1920). Elle se compose de seulement 4 couleurs: ocre jaune (jaune), noir ivoire (bleu foncé), blanc de titane, vermillon (rouge). La couleur rouge de cadmium est couramment utilisée à la place du vermillon par les artistes modernes.

     

    La palette Zorn fonctionne comme suit:

         Le blanc et le noir peuvent être utilisés pour les changements de valeur.
         Le noir d'ivoire est un noir relativement froid et peut être utilisé comme substitut très foncé du bleu. Dans un sens très étroit, vous pouvez penser à l'ocre jaune, au rouge de cadmium clair et au noir ivoire comme une version des couleurs primaires.
         La couleur rouge de cadmium est la couleur la plus saturée de la palette. En dehors de cela, la palette Zorn n'excelle pas en couleurs vives.

     

    La palette Zorn pour les couleurs de peau, par laurentsaintgermain

    EMOTICON couleur 3 

    Tableau résumé

    Rangée supérieure:
    Couleurs directement sorties du tube dans les colonnes 1, 5 et 9. Les autres couleurs mélangées constituent une base de couleurs secondaires (oranges, violets et verts) en mélangeant des ensembles de deux couleurs primaires chacune - Jaune et Rouge; Rouge noir; Noir et jaune - dans les ratios indiqués sur le graphique Palette Zorn. N'ajoutez pas de blanc à la première rangée.

    Quatre rangées suivantes:
    Mélangez le blanc avec la couleur en haut de chaque colonne. L'objectif est de créer une valeur progressivement plus claire en cinq étapes de chaque couleur de la rangée supérieure. Le pourcentage approximatif de la couleur de la rangée supérieure mélangée avec du blanc pur pour chaque rangée est indiqué à gauche du guide. Votre objectif est de créer une série progressive mais claire allant de la couleur pure à une légère teinte de la même couleur.

    Cinq dernières lignes:
    Ici, vous explorez les couleurs tertiaires. Lorsque vous utilisez cette palette limitée, la couleur tertiaire appartient principalement à la famille du brun au rose. Vous découvrirez également de jolis tons chair. La progression est la même que celle de la grille supérieure mais avec l’ajout d’une troisième couleur. Dans cet exercice, vous allez ajouter le troisième mélange de couleurs. Par exemple, dans les colonnes où l'ocre jaune et le rouge ont été mélangés, ajoutez une trace de noir d'ivoire. Mélangez soigneusement un peu de pigment à la fois - juste assez de couleur pour que la teinte change. Vous devriez également voir la température changer de couleur lorsque la troisième couleur est ajoutée.
     
     
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2924 : Une oeuvre du peintre impressionniste français Edgar Degas ( 1834-1917 ) expliquée par le roman - La petite danseuse de 14 ans ( de 1875 à 1880).

     

     

     

     

    Romans sur la petite danseuse de 14 ans de Edgar Degas, par l'équipe livres audio, pdf et musique relaxante

     

     

     

     

    "Sa première sortie dans le grand monde provoqua le scandale. C’était en 1881, au Salon des Indépendants à Paris. Degas avait traîné, elle était en retard, était arrivée deux semaines après l’ouverture du Salon. Et dans quel accoutrement: une statue de cire, mais vêtue d’un vrai tutu, de vrais chaussons et d’un vrai ruban noué dans de vrais cheveux – un mélange de matières d’une modernité radicale. Elle était petite – 1 mètre! Mais elle narguait le public, nue sous son habit de spectacle, juchée sur son socle nappé d’audacieux satin, sous une cloche de verre, les yeux mi-clos, l’air absent, nonchalant, ou méprisant – on n’était pas bien sûr.

    Une enfant «aux allures vicieuses» accuse la critique, avec son front fuyant et sa mâchoire prognathe, traits considérés comme typiquement criminels à l’époque. Une danseuse, mais peu gracieuse. «Raffinée et barbare», dira l'écrivain et critique d'art Joris-Karl Huysmans. Bref, un vrai scandale. Quand Degas rapportera chez lui sa Petite Danseuse, quasi plus personne ne la verra pendant plus de trente ans, même si sa réputation était établie. Ce n’est qu’après la mort du peintre, en 1917, que le fondeur Hébrard la récupérera parmi d’autres statuettes de cire et en tirera 22 bronzes, aujourd’hui dans les musées de Washington, Copenhague ou Paris."

     

    Edgar Degas, par laurentsaintgermain

    EMOTICON danser 122

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2923 : La peinture "alla prima" et la technique du croquis préparatoire, simple, monochrome et coloré ?

     

    Réaliser un portrait rapidement, technique "alla prima"

    Le portrait est l’un des sujets les plus complexes car il se doit de retranscrire toute l’expressivité du visage aux travers de multiples nuances et détails. Deux méthodes picturales existent : la méthode « lente » dite traditionnelle, constituée de superposition de couches de peinture et la technique alla prima, c’est-à-dire peindre en une seule séance tant que la peinture est encore fraîche.

    Zimou Tan est un artiste peintre chinois ayant fait sa renommée aux Etats-Unis, il est nommé Maître d’art en 2007 par le gouvernement chinois. Il réalise ici un portrait à l’huile alla prima d’après modèle vivant lors d’une séance d’une durée de plus 2h, le montage vidéo nous présente le processus en accéléré, résumé en à peine 10mn.

    Le croquis

    Le croquis en monochrome est l'exercice de base par lequel on doit d'habituer à commencer. Il est difficile d'approfondir un portrait, si l'on s'éloigne de la ressemblance. Il faut, pour réaliser un croquis réaliste, apprendre à extraire du sujet les caractéristiques et les proportions essentielles en:

    ° S'attachant à la composition.

    ° Simplifiant les formes, en les réduisant à leur plus simple expression.

    ° Rendant les volumes par les jeux d’ombre et de lumière.

    ° Dégageant le centre d’intérêt ( une attitude, une expression, etc... ), en un mot, mettre en valeur une partie du sujet.

    Il faut accepter le fait que les premiers dessins soient ratés. La maitrise se fera dans la durée et la qualité viendra avec le travail et la persévérance.

     

    Le croquis coloré

    Le croquis peut aussi se décliner en couleurs, il est alors l'antichambre de la peinture "alla prima". Après avoir esquissé la structure, on synthétise les couleurs en aplats simples. la couleur doit être juste à travers sa teinte, sa valeur, sa chaleur et sa vivacité.

    L'utilisation directe de la couleur ne doit pas laisser la place à une construction ou une composition bâclée. Le portrait sera impérativement raté.

    La technique Alla prima

     Ce terme italien date de la Renaissance, il signifie « peindre dans le frais » ou peindre en « un seul jet ». Les étapes traditionnelles de l’ébauche et des glacis sont alors inexistants, rendant cette méthode quelque peu moderne, simple et pratique. Les Impressionnistes l’ont d’ailleurs bien compris, depuis lors, ce processus est devenue la principale manière de peindre à l’huile. Cette pratique étant favorisée par le temps de durcissement très long de l’huile. Voici en quoi consiste la technique alla prima :

    • Peindre dans la globalité et non détail après détail.
    • Superposer et juxtaposer les couleurs avant qu’elles ne durcissent, sans vraiment les mélanger.
    • Des gestes rapides et maîtrisés afin d’éviter les retouches et garder la spontanéité.
    • Donner « l’impression visuelle » plutôt que le réalisme par la forme et la ligne.

     

    Portrait alla prima : 1ere étape

    Portrait alla prima : 1ere étape, les formes

    La première étape de la réalisation consiste à appliquer le volume général du sujet par la mise en place des ombres et des lumières, grâce à des couleurs neutres telles que les terres d’ombres et des ocres.

     

    Portrait alla prima

    Portrait alla prima : 2e étape, les volumes

    Progressivement, l’artiste superpose ses teintes en les mariant les unes aux autres sans toutefois les mélanger complètement. Il enrichit ses couleurs en variant les teintes, certaines vont tirées vers le vert, d’autres vers l’orangé ou encore le violacé, etc. Les ombres ont également plusieurs degrés, leur intensité varie allant jusqu’au très sombre sans pour autant tomber dans le noir. Il travaille l’ensemble de l’œuvre et non zone après zone. Seuls les formes et les volumes sont mis en place, les détails ne viennent qu’en dernier.

     

    Portrait alla prima : 3e étape, les ombres et lumières

    Portrait alla prima : 3e étape, les ombres et lumières

    Vient le moment de peindre le fond. Étant donné que la peinture est fraîche, la couleur va se se fondre avec celles du visage. Et pour une plus grande harmonie de l’ensemble, la couleur du fond se retrouve parmi les teintes utilisées pour le visage, pour une plus grande unité et cohérence picturale.

    Zimou Tan continue la progression de son portrait en accentuant les ombres et les lumières. teintes claires allant parfois jusqu’au blanc pur. Toujours par superpositions et juxtapositions de petites touches fondues les unes aux autres, atténuant alors les traces de pinceaux, créant un modelé doux.

     

    Portrait alla prima : 4e étape, les détails

    Portrait alla prima : 4e étape, les détails

    Et enfin, peu à peu les détails sont mis en place avec patience et minutie, ici l’artiste passe environ 1/3 du temps à placer des petites touches ça et là ; Quelques cheveux et poils de barbes, quelques rides renforcées, des éclats de lumière, des ombres assombries, etc… Plus il y de détails, meilleur sera le réalisme.

     

    C’est l’attention apportée aux détails qui fait toute la différence. Dans une œuvre de maître rien n’est laissé au hasard, tout est maîtrisé, même cette impression d’inachevé ! En supprimant le superflu, vous montrez l’essentiel.

     "Plus les lignes et les formes sont simples, plus il y a de beauté et de force."

    Jean Auguste Dominique Ingres à ses élèves.

     

    La peinture "alla prima" par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2922 : Comment transférer une image sur une toile ?

     

     

    Faire une bonne impression de l'image ou de la photo que vous voulez transcrire sur une toile, choisir le format d'impression correspondant le mieux au transfert.

    Retourner la photocopie, coté blanc vers vous. Imprégner la surface avec du "binder" ou liant acrylique, déposer l'image sur le support, le résultat sera forcement une image inversée, coller la, en prenant soin de ne pas laisser de bulles d'air. Laisser sécher, puis avec une éponge et de l'eau, humidifier légèrement. Avec un doigt, en principe l'index, ôter les petits bouts de papier humides qui se détachent, en frottant légèrement. L'image inversée va apparaitre, les pigments seront imprégnés sur la toile. Vous pourrez par la suite, repeindre sur l'image.

     

    TRANSFERT DE PHOTOS SUR TOILE OU TOUT AUTRE SUPPORT, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2921 : Comment faire du mixed média en recyclant des objets ? - toutes les techniques.

     

     

     

     

     

    Objets recyclés: du café, du vernis à ongles, du thé, des bijoux cassés, des sachets de thé, des boutons, des capsules de bouteilles, du carton, du ruban adhésif chirurgical, du ruban de renforcement, etc.

    Les produits mixed média:
    Gesso
    Gel mat doux
    cire

      
     
     
    Beaucoup de textures.

     
     





     
     
     
    EMOTICON engrenages 6 
     
    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique