• Accueil et quelques peintures

    Accueil

    AccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2845 : Comment peindre avec les doigts ? Les carpes KoÏ - acrylique, huile, peinture fluide.

     

     

     

     Avec des étapes simples à suivre, le tutoriel vous guide ( en anglais ) à travers des instructions simples que tout le monde peut suivre. Vous apprendrez mieux à peindre avec les doigts avec une peinture à l'huile épaisse, miscible à l'eau, qui se nettoie avec un chiffon. Choisir des huiles de qualité, vous pourrez ainsi créer cette scène animée par de petites carpes koï.

    Cette technique peut être une thérapie, car elle vous met directement en contact avec le sujet, sans intermédiaire ( pinceau ou couteau, etc...).

    Vous aurez besoin d'une dizaine de couleurs, d'une toile, de gants et d'une palette.

     La peinture utilisée est de la peinture à l'huile miscible à l'eau.

     

    Peindre avec les doigts, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2844 : Comment réaliser une nature morte 4 ? - La lumière, les couleurs, le fond, la forme.

     

     

     

    La lumière

    Le soleil est source de vie. Sans sa chaleur, sa lumière, il n’y a qu’obscurité et mort. Un tableau, sans une belle lumière n’a pas de vie, ni d’éclat, elle est déterminante pour le résultat final. Mais pour que celle-ci mette en valeur notre sujet, il faut bien la placer. Cela veut dire en premier lieu, définir une et seule source de lumière.

    Comment faire si on travaille sur le vif en extérieur, en atelier, ou d’après photo. En atelier, on est souvent trompé par de multiples sources de lumière. Il y en aura autant qu’il y a de fenêtre, de spot, d’applique etc. dans la pièce. D’après photo en intérieur, c’est pareil, ou alors nous avons un sujet éclairé avec une lumière frontale due au flash. Celui ci a la particularité d’écraser les volumes. En extérieur, le soleil tourne et des nuages passent, donc la lumière change.

     La lumière que l’on peint n’est pas celle que l’on voit.

    Car l’idéal est de placer la lumière ainsi : derrière nous, décalé vers la droite ou la gauche au choix, et en hauteur.

    Il ne faut pas qu’elle soit latérale, ni trop basse, ni frontale.

    Rappelez-vous, la peinture n’est qu’une interprétation du réel.

    Pour mieux comprendre cette règle, observez les tableaux de maître et chercher d’où vient la lumière, comme sur cette étude.

     

    Etude

     

    Les couleurs

    Les couleurs des objets lisses interférent entre elles. Si vous cherchez un rendu réaliste des lumières sur les divers objets de la composition, il faudra en tenir compte.

    Une masse ou objet de couleur claire, importante, sera équilibrée par une petite plus foncée.

    Une masse colorée, de faible intensité, sera équilibrée par une de couleur vive.

    Une couleur chaude dont la gamme ira du brun au beige en passant par les rouges et les jaunes, sera contrebalancée par une couleur froide.

    Éviter la monotonie dans les couleurs, chercher l'équilibre.

     

    Le fond et la forme

    Le noir en peinture n'est jamais que noir, il peut être obtenu par l'association d'un bleu de Prusse avec de la terre d'ombre brûlée. Sur notre image, la lumière vient de la gauche, le fond est donc plus sombre à droite, derrière la la bouteille. Noter comme le blanc de la nappe se reflète à gauche sur la surface noire, mais lisse.

    Penser toujours en termes de contraste, entre le fond noir (dans notre image) et la forme.

     

     

     

     

    Vidéos natures mortes, par laurentsaintgermain

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2843 : Comment réaliser une nature morte 3 ? - la répartition des masses, les couleurs, l'éclairage, la perspective.

     

     

     

     

     Quelques recommandations

    Il n’est pas toujours évident d’organiser différents éléments pour trouver le juste équilibre des masses et volume d’une nature morte. Un petit truc qui fonctionne à tous les coups, consiste à insérer nos éléments dans un triangle. Sur notre toile, traçons un triangle non droit et non isocèle (le format isocèle convient que pour les toiles carrées). Ensuite il ne reste plus qu’à disposer les objets à l’intérieur, en utilisant les points nodaux du nombre d'or, en veillant à ce que les plus hauts soient en arrière plans. On peut légèrement déborder de ces contours, mais pas trop. Il ne faut pas que des éléments touchent l’extrémité de la toile. On laisse ainsi un petit espace pour que ceux-ci ne paraissent pas étriqués dans le cadre. Si l’on a une toile de format panoramique, on tracera cette foi ci, deux triangles dont les sommets sont opposés et d’inégales hauteurs. Un à droite et l’autre à gauche. Puis, idem, on insert nos éléments à l’intérieur de ces deux ensembles. 

     

     

     Autre recommandation : Il faut créer un effet de profondeur, de perspective. Ainsi il ne faut pas aligner les éléments sur un même plan mais à différentes distances. Cela créer une certaine dynamique dans le tableau, comme sur ce dessin, ou l’on observe le plan 1, 2 et 3.

    Si l'horizon est bas: On peut dire que vos yeux se situent au niveau du sujet. Les volumes sont peu marqués. C'est la vue la plus facile, mais l'image est plate.

    Si l'horizon est moyen: Vous êtes assis, les ombres apparaissent plus nettement et prennent de l'importance. Le point de vue est normal.

    Avec l'horizon très haut, vous êtes debout, c'est sous cet angle que les volumes et les ombres sont les mieux rendues

     

    http://blog.arvibel.fr/wp-content/uploads/2011/11/etude-compo-2.jpg

     

    Enfin on évitera de coller nos éléments côte à côte. Les poser ainsi donne une lecture plate de l’ensemble et ne produit pas de profondeur. Sur ce dessin on voit bien que placer les objets l’un derrière l’autre produit cet effet de profondeur. De plus il souligne l’importance d’un premier plan, comme sujet principal d’une composition. Cette disposition lie également tous ces sujets entre eux, renforçant l’idée de cohésion et d’unité.

     

    http://blog.arvibel.fr/wp-content/uploads/2011/11/etude-compo-3.jpg

     

     Mon dernier conseil s’adresse à ceux qui ne maitrisent pas le dessin : le plus difficile dans le dessin d’une nature morte est d’avoir de bonnes ellipses. Chaque objet de forme cylindrique (verre, assiette, bol, bouteille, etc.), par l’effet de perspective produit une ou plusieurs ellipses (à la base et au sommet généralement). Il n’est pas évident de bien les représenter. Une ellipse fausse casse complètement le dessin. Pour contourner cette difficulté, le mieux est de placer la ligne d’horizon très bas. Comme si vous regardiez les objets sur une table en plaçant vos yeux juste à hauteur de la table. La corbeille de fruit du Caravage en est le parfait exemple.

    Poster Corbeille de fruits

    Sinon, écrasez au maximum votre perspective et préférez l’option 2 à la 1, comme sur ce dessin.

     

    Et bien nous voilà armés pour ne plus rater nos tableaux. Enfin c’est vite dit ! Faut expérimenter tout ça maintenant !

     

       

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2842 : Comment réaliser une nature morte 2 ? - le nombre d'or et la règle des tiers.

     Sur l'image présentée ici, l'on voit l'importance de la bande verticale de droite, où s’insère la paroi rocheuse et la bande horizontale du bas, qui constitue le premier plan, l'encadrement formé par ces deux masses met en valeur l'arrière plan, à l'image d'une fenêtre . Le point nodal en bas à droite est centré sur le gros rocher, celui situé en haut et à gauche attire le regard sur la maison. Enfin la ligne supérieure horizontale délimite la séparation ciel et forêt.  

     

    Le nombre d'or

    Pour placer les objets d'une nature morte sur un support (une toile en général) on peut tenir compte des points d'intérêt naturel sur la surface du tableau. Quel que soit le sens de cette surface (horizontale ou verticale), il existe des lignes de force sur lesquelles l’œil a plaisir à circuler.

    La règle du nombre d'or est utilisée, on évitera d'aborder mathématiquement le sujet qui est rébarbatif pour un non initié, le peintre en faisant parti. Cependant elle est considérée comme une proportion particulièrement esthétique et nous allons la simplifier pour une meilleure compréhension.

    La partie la plus longue à droite du nombre d’or correspond à 61,8 % de la longueur totale, la plus courte étant donc de 38,2% de la longueur totale.

    nombre d'or

    le nombre d’or

    Sur le rectangle d’une toile, ça donne ceci:

    nombre d'or

    Le nombre d’or

    Chacun des points rouges correspond au nombre d’or, donc à Φ=1,618.

    En photo, on se simplifie souvent la chose en divisant tout simplement la surface en 9 parties égales ( les appareils photos ont presque tous cette grille). En principe, il est possible de faire la même chose sur une toile. Il s’agit alors de la règle des tiers, une autre forme de composition très proche du nombre d’or, si proche même qu’on les confond souvent.

    Règle des tiers

    Règle des tiers

     

    Pour se rapprocher encore un peu plus du nombre d’or, on peut utiliser une autre méthode. Il faut alors diviser la toile en 5 parties égales aussi bien verticalement qu’horizontalement ou bien pour obtenir les lignes qui déterminent les 4 points d'or, il faut multiplier la hauteur et la largeur de l'image par 0,618. Cela nous donne 25 champs.

    Le nombre d'or

    Division en 25 champs

    Vous obtenez à l'intersection des 2 lignes horizontales et verticales du centre, les 4 points d'or. C'est sur ces points que vous placerez vos centres d'intérêt du tableau. Les autres traits divisent les espaces restants en deux et serviront à structurer l’œuvre.

    S’il y a un des éléments sur lequel l'on veux particulièrement attirer l’attention. Prenons un objet de couleur contrastante, la pomme la plus rouge, par exemple . Pour renforcer l’attraction de l’œil sur cet objet, on le place donc sur l’un des quatre points de croisement du nombre d’or.  Voilà, un pôle d’attraction est créé. L’œil va d’abord se poser sur cette pomme avant d’explorer le reste de la composition. Ces points attirant le regard, il vaut mieux éviter d’y mettre quelque chose qui ne soit pas important pour la compréhension ou l’équilibre de l’ensemble.

     

    La règle du nombre d'or simplifiée en règle des tiers

    Même s’il s’agit d’une règle simplifiée, c’est vraiment un guide pour vous aider à composer une image qui semble naturelle dans un rectangle, ou un carré, je trouve que cela fonctionne toujours mieux, même dans un rectangle.

    Tout ce que vous faites est de diviser votre page en tiers, horizontalement et verticalement. Et nous recherchons ces méchants garçons aux intersections. C’est ce sur quoi nous pouvons aligner les principaux points d’intérêt pour gonfler nos peintures et guider le spectateur vers l’endroit où nous voulons qu’il regarde…

    Examinons cette peinture hollandaise du XVIIe siècle de Ruisdael et vous pouvez voir comment elle crée un point focal sur le moulin à vent à droite. Parce que la ligne d'horizon est si basse, un tiers de la peinture, vous avez ce ciel vraiment imposant, vous pouvez imaginer le vent traversant et frappant le moulin, les voiles sont en place sur le bateau, il a un réel sens du drame à elle et un sens du mouvement.

    Lorsque nous superposons la règle des tiers au-dessus, vous pouvez voir comment il positionne son moulin jusqu’à l’une des lignes directrices et même les mâts du navire sont presque en place sur l’autre guide. La ligne horizontale au bas ne correspond pas au guide du bas, mais cela n’a aucune importance. Il ne l’a pas posée exactement sur la ligne, car il avait besoin d’équilibrer l’horizon avec cette zone de terre plus haute au premier plan. La partie droite de la peinture est plus haute, il a dû laisser tomber légèrement le terrain de gauche pour l’équilibrer et rappelez-vous qu’il s’agit simplement d’un guide.

    View of Dedham, de Gainsborough, est une approche plus subtile mais respectant les règles. Il s’agit d’une scène automnale chaleureuse avec une masse d’arbres, une coupure dans le feuillage qui aide à faire passer l’œil à distance.

    Lorsque nous remettons la grille en place, vous pouvez voir à quel point cette église se trouve au milieu du guide, ce n’est pas sur la ligne de mire, mais bien sur la ligne centrale. Ceci est un autre point clé à retenir pour ne pas être trop pris avec tout ce qui doit frapper exactement sur tous les centres.
    Ce qui est intéressant à noter cependant, si nous nous concentrons sur la limite de l’arbre, même cet arbre a un petit retrait pour lui permettre de s’asseoir dans le guide, comme le disait Degas: «Même la nature doit être composée»

    J'espère que cela vous a ouvert les yeux sur la règle des tiers. Ainsi, la prochaine fois que vous serez en vacances, cliquez sur la fonction de grille de votre appareil photo et essayez d'aligner certains des éléments clés de votre photo sur la règle des tiers. améliorez à la fois votre photographie et votre peinture.

     


    Résultat de recherche d'images pour "barre de séparation texte" 


    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2841 : Comment réaliser une nature morte 1 ? - Les compositions classiques.

     

    Une nature morte est un genre artistique, principalement pictural qui représente des éléments inanimés (aliments, gibiers, fruits, fleurs, objets divers...) organisés d'une certaine manière dans le cadre et un format défini par l'artiste, souvent dans une intention symbolique.

    Le format du tableau sera généralement de forme rectangulaire, un format vertical conviendra mieux à un objet en hauteur ( bouquet de fleurs, bouteilles... ) et inversement.

      A l'intérieur de ce format, on peut soit:

    axer le ou les sujets représentés sur des lignes verticales, la lecture sera plus hachée. Sans doute faudra t-il y associer quelques lignes obliques pour aider le regard à circuler d'une ligne à l'autre.

    On pourra aussi disposer les éléments en triangle quand leur format s'y prête.

     

     

     

    ou en rectangle....

    Composition en rectangle

     

     

    Dans un cercle ou un ovale...

    Résultat de recherche d'images pour "composition classique d'une nature morte dans un cercle" 

    Souvent une diagonale décalée, qui apportera une impression de mouvement.

    composition

     

     

    bARREDESEPARATFLEURETDIAMANT.gif

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2840 : Comment peindre une vague déferlante baignée de soleil ? huile ou acrylique.

     

     

     

    Le volume et la forme du rouleau de la vague qui déferle sont accentués par la lumière qui vient l'illuminer, en créant ombre et lumière, mais aussi une multitude de couleurs.

     

    Peindre vagues océan marines - anglais, par laurentsaintgermain

    Peindre les vagues l'océan, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2839 : De nombreuses techniques pour peindre simplement des fleurs. - toutes les techniques.

     

     

     Des techniques propres au peintre ou plus générales permettent, avec un peu de pratique, de réaliser des compositions florales fort harmonieuses, vous trouverez avec les exemples proposées la possibilité de gagner beaucoup de temps et de ne pas paniquer devant la difficulté rencontrée. 

     

    Peindre des chrysanthèmes - méthode chinoise. par laurentsaintgermain

     

    La technique "one stroke" par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2838 : Comment peindre le blanc à l'aquarelle ? - technique.

    FLEURS BLANCHES À L’AQUARELLE

    Cette semaine je peins des fleurs blanches, des fleurs sauvages bien sûr ! C’est un sujet qui représente un petit défi : peindre du blanc à l’aquarelle…

    Fleurs sauvages blanches

    Mon image d’inspiration est très simple, juste deux belles ombelles de fleurs sauvages. Lorsqu’on débute avec la peinture en négatif, il est toujours plus facile de commencer avec des sujets très simple pour comprendre comment cela se passe. Et derrière ce nom, peinture en négatif, se cache un concept assez simple. Au lieu de peindre le sujet, on peint autour du sujet. Et c’est une technique très importante lorsque le sujet est un élément blanc. Comme vous le savez, à l’aquarelle, on n’utilise pas de blanc. Alors bien sûr il existe des peintures aquarelles blanches et la gouache et les encres blanches et les stylos blancs… Mais parfois il est préférable de garder le papier blanc. Car ajouter de la matière blanche peut alourdir une image. Alors que travailler avec le blanc du papier et la transparence de l’aquarelle apportera plus de légèreté.

    Peindre en négatif est plus facile qu’on ne croit ! Et surtout avec un sujet comme des fleurs, c’est encore plus simple. Car il est toujours possible de modifier la forme des fleurs en récupérant des pigments qui sont sur le papier ou en ajoutant à d’autres endroits. Et si vous n’êtes pas tout à fait sûr vous pouvez aussi flouter la zone et la dégrader vers le blanc pour donne un effet de flou. La petite touche en plus pour donner plus de vie aux fleurs blanches, c’est d’ajouter de la couleur très très diluée dans la zone blanche. Cela donnera un peu de volume et de texture à la fleur !

    FLEURS BLANCHES À L’AQUARELLE EN VIDÉO

    MATÉRIEL UTILISÉ :
    Pinceaux : Raphaël 903 nº2, Silver Brush Black velvet 1/4″ forme de dague.
    Papier : Arches grain torchon.
    Couleurs : Bleu outremer (Daniel Smith), Vert émeraude (Schmincke), Verona gold ochre (Daniel Smith), Or de quinacridone (Daniel Smith), Terre de sienne brûlée (Schmincke).

    Et voici l’aquarelle terminée (cliquez pour agrandir) :

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2837 : Le voyage intérieur de Paul Gauguin - peintre impressionniste Français (1848-1903 )

     

    Dans ce voyage immersif en 360° au cœur des œuvres et de l'esprit de Paul Gauguin, nous sommes plongés dans un envoûtant ballet de couleurs. Nous accompagnons Gauguin, comme dans un rêve, lors de son premier voyage à Tahiti et découvrons quelques-unes de ses œuvres majeures telles que "Joyeusetés" (Arearea) et "La femme à la fleur" (Vahine no te tiare).

     Utiliser les flèches directionnelles situées dans le cercle en haut de la vidéo, pour balayer les 360 °.

     

     

        

     

    Paul Gauguin, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dessin et peinture - vidéo 2836 - Comment peindre un oiseau sur la branche et son feuillage ? - huile ou acrylique.

     

     

     


     

    Dessin et peinture - vidéo 2836 - Comment peindre un oiseau sur la branche et son feuillage ? - huile ou acrylique.

     

    Ces deux tutos vont vous permettre de mettre en œuvre des techniques simples pour réaliser toutes sortes de feuillage.

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique