•  

    Dessin et peinture - vidéo 2710 : Comment peindre le portrait d'une femme africaine de la tribu Masai ? acrylique ou huile.

     

    Les Maasaï est l’une des plus célèbres ethnies de l’Afrique de l’est. Leur tenue rouge reconnaissable est appelé le shuka.

    Ce tissu est le symbole et l’identité du peuple Masaï. La shuka est une pièce de coton, proche du plaid.  

    Ce tissu est teint avec de la terre rouge qui donne cette couleur rouge très prisée que l’on peut trouver également en bleu, en violet et même en orange.

     

     

    Les couleurs acryliques utilisées sont les suivantes: Blanc de titane, noir d'ivoire, rouge vermillon, Jaune de Cadmium, bleu turquoise, Magenta.

    et un marqueur blanc.

     

    Peindre les couleurs de la peau, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2709 : Comment peindre l'arbre des 4 saisons (été) ? - aquarelle.

     

    Le cours en vidéo

    Des verts plus profonds seront utilisés , si vous les fabriquez vous mêmes, il faut qu’ils restent bien vifs et ne tournent pas au kaki.

    • La masse du feuillage peut être plus dense, plus fournies, les branches seront moins présentes pour laisser priorité à celui ci
    • Des petites éclaboussures de jaunes voir rouge peuvent venir terminer votre peinture pour raviver l’ensemble.

     

    Peindre l'arbre en été


    Des verts profonds

    Peindre un arbre en été à l'aquarelle

    Des pigments chauds et relevés en couleurs

    Suivez le guide, les pigments et couleurs, le feuillage, la forme générale …

     

    Choisissez des pigments chauds relevés en couleurs et des verts profonds.Des pigments chauds et relevés et des verts bien profonds

     

    Le tronc

    Le tronc

    Commencez par peindre le tronc, en commençant par la base, qui est toujours un peu plus large, en montant jusqu’à la naissance des branches.

    • Employez des pigments chauds et relevés en couleur, la terre de sienne brûlée peut être mélangée a une pointe de bordeaux par exemple.
    • Avec de l’eau, étalez votre pigment pour intégrer la base du tronc avec le sol et donnez à votre arbre une forme générale.
     

    Le feuillage

    Le feuillage

    Avec de l’eau propre et au sommet du tronc, mouillez votre papier en respectant la forme du feuillage, travaillez avec des mouvements circulaires du pinceau.

    • N’hésitez pas à toucher le haut du tronc afin de l’intégrer tout de suite à l’ensemble du feuillage.
    • Vous Choisirez par la suite des verts plus profonds (mélange de jaunes et bleus) que vous viendrez poser dans la zone humide.
    • Avec votre pinceau, effectuez un mouvement rotatif pour donner du rythme à votre feuillage.
     

    La structure générale

    La structure générale

    Sur le pourtour, quelques petites taches suffiront et vous laisseront des petites ouvertures afin de ne pas étouffer l’ensemble.

    • Pour rééquilibrer l’ensemble le vert du feuillage peut être étalé un peu dans le tronc.
    • Avec le fin pinceau, de toutes petites taches sont ajoutées aux extrémités de certaines branches afin de casser l’arrondi du feuillage.
     

    Les contrastes

    Les contrastes

    La base de l’arbre sera agrémentée d’un peu de végétation par de petit traits repris avec le pigment utilisé dans le feuillage.

    • L’équilibre final est ajusté par de petits traits ou points dans la structure générale.
    • Réajustez l’ensemble de votre aquarelle, par de petites touches ou lignes de contrastes à divers endroits.
     

     

     

    Peindre les arbres, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2708 : Comment peindre l'arbre des 4 saisons (Automne) ? - aquarelle.

     

      

    Le cours en vidéo

    Des pigments chauds avec des couleurs jaune et rouge

    • Ici c’est toute la gamme des terres qui va rentrer en jeu, ocres terres naturelles ou brulées, sépia pour les contrastes
    • Le jeu du feuillage doit être assez léger et celui des branches assez présents
    • Quelques pointes de ces couleurs peuvent aussi se retrouver au pied de l’arbre pour  représenter la chute des feuilles et les couleurs de l’automne

     

     

    L’arbre en automne à l'aquarelle


    Des tons chauds

    Peindre un arbre en automne à l'aquarelle

    Des pigments avec des tons chaud pour une lumière d’automne

    Une étude simple sur l'arbre en période automnale, découvrir ce cours pour débuter et peindre facilement un arbre à l'aquarelle...

     

    Peindre un arbre aux couleurs de l'automne

    Le tronc

    Le tronc

    Commencez par peindre le tronc en commençant par la base, qui est toujours un peu plus large, en montant jusqu’à la naissance des branches.

    • Employez des pigments chauds et relevés en couleur comme de la terre de sienne brûlée qui dès le départ donnera une lumière intéressante.
    • Avec de l’eau, étalez votre pigment pour intégrer la base du tronc avec le sol et donnez à votre arbre une forme générale en plaçant vos branches.
     

    Les branches

    Les branches

    Partez du haut du tronc en évasant à la fois vers la droite et la gauche.

    • Sur la surface encore humide, avec un fin pinceau, venez ajouter un autre pigment plus foncé qui vous donnera du relief.
    • N’hésitez pas à l’étendre dans la base du tronc ainsi que dans certaines de vos branches, afin d’obtenir un effet de profondeur.
     

    Le feuillage

    Le feuillage

    Lavez bien votre pinceau, prenez de l’eau propre et venez mouiller les espaces laissés vides, les segments de branches peuvent être touchés par l’eau.

    • Par petites touches venez déposer votre pigment, choisissez des tons chauds dans la gamme des terres.
    • Ne couvrez pas toutes les surfaces, laissez çà et là des zones de blancs l’ensemble doit rester bien découpé.
    • Parsemez également les zones sèches de petits points de couleurs.
     

    Les contrastes

    Les contrastes

    Réajustez l’ensemble de votre aquarelle par de petites touches ou lignes de contrastes à divers endroits.

     

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - video 2707 : Comment peindre l'arbre des 4 saisons (Hiver) ? - aquarelle.

     

        

     

    Peindre un arbre en hiver à l'aquarelle

    Le cours en vidéo

    Pour peindre un arbre en hiver, il faut bien comprendre sa structure car seul son « squelette » sera visible.

    • Le trait du pinceau doit varier en fonction de l’épaisseur des branches, toujours un peu plus large à l’embranchement pour devenir de plus en plus fin
    • Les pigments bruns, gris avec une petite pointe de bleus seront privilégiés pour rendre l’impression de froid
    • Vu l’absence de feuillage, il est important que l’équilibre des branche et du troncs soit visuellement parfait.

     

    Sa sihouette

    Peindre un arbre en hiver à l'aquarelle

    Elle vous servira souvent de base pour vos aquarelles

    Comprendre sa structure est essentiel pour la mise en forme de vos végétaux

     

    Pour peindre un arbre en hiver, il faut bien comprendre sa structure car seul son « squelette » sera visible.

    Comprendre sa structure est essentiel pour la mise en forme de vos végétaux

    La base « souche »

    La souche

    • La partie la plus large sera au pied de l’arbre et ses extrémités seront les lignes les plus fines.
    • De ce fait il vaut mieux que vous commenciez par peindre la base du tronc, dans de l'humide.
     

    Le tronc

    Le tronc

    • Ensuite, montez avec votre pinceau pour réaliser le corps de celui ci.
    • Une fois arrivé aux branchages, formez des traits vers la gauche et la droite pour former les branches et donner la forme générale de l’arbre.
     

    La structure générale

    La structure générale

    • Peignez d’abord les grosses branches, puis venez y attacher d’autres plus fines et plus légères en allant toujours du centre vers les extrémités et ainsi de suite pour former l’ensemble de l’arbre.
    • Au niveau des pigments, utilisez-en plusieurs pour faire le même arbre.
    • Un brun de base peut très bien être accompagné d’un bleu ou d’un violet et tout cela en fonction de l’ambiance rendue dans votre aquarelle.
     

    Les contrastes

    Les contrastes

    • Quant l’ensemble de l’arbre est terminé, revenez donner quelques contrastes dans le tronc et sur quelques branches.
    • Un petit conseil: pensez tout de suite à intégrer la base du tronc dans votre ensemble, tout simplement en l’étendant avec un peu d’eau.
    • Et n’hésitez pas a changer de numéro de pinceaux en fonction de la grosseur des branches.
     

     

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dessin et peinture - vidéo 2706 : Comment peindre l'arbre des 4 saisons (le printemps)? - aquarelle

     

          

    Le cours en vidéo

    Une vidéo ou la fraicheur des couleurs et la légèreté des traits guidera vos pinceaux

    • Pour bien rendre l’ambiance printanière, utilisez des pigments qui correspondent à l’image de la saison, des verts tendres, jaune, roses,…
    • Les pigments transparents vous donneront plus de légèreté et seront plus fluides dans l’utilisation du feuillage
    • Quelques petites pointes de rose dans le feuillage donneront aussi une impression fleurie
     

    Le printemps, la saison ou les arbres reviennent à la vie.. Une vidéo ou la fraîcheur des couleurs et la légèreté des traits guidera vos pinceaux dans la représentation de cet élément. Quelques conseils simples et judicieux vous aideront à comprendre comment les aquareller sans trop de complications.

     

    Employez des pigments légers pour donner à votre feuillage une forme élégante et équilibrée

    Peindre un arbre au printemps, suivez le guide…

    L’arbre au printemps avec des couleurs légères aux parfums de fleurs.

    Ambiance printanière

    Le tronc

    Le tronc

    Commencez par peindre le tronc en commencant par la base, qui est toujours un peu plus large, en montant jusqu’à la naissance des branches.

    • Employez des pigments légers un peu de terre de sienne mélangée à un autre brun.
    • Intégrer tout de suite la base du tronc avec le sol, en l’allongeant avec un peu d’eau.
     

    Les branches

    Les branches

    Peindre les branches en partant du coeur de l’arbre et allant vers les extrémités.

    • Le coup de pinceau doit être souple pour accentuer la légereté.
    • Les branches ne sont pas dessinées entierement, laissez des espaces vides, des blancs par intermittence et qui vous donneront la possibilité de venir y intégrer le feuillage.
     

    Le feuillage

    Le feuillage

    Lavez bien votre pinceau, prenez de l’eau propre et venez mouiller les espaces laissés vides, les segments de branches peuvent être touchés par l’eau.

    • C’est dans ces zones humides que nous allons venir former le feuillage.
    • Par petites touches venez déposer votre pigment.
    • Choisissez des verts, jaunes tendres et lumineux (green gold, quinacridome ocre…) qui laisseront une impression de légèreté.
    • Ne couvrez pas toutes les surfaces, laissez çà et là des petites zones de blanc afin d’aérer l’ensemble.
    • Pensez a donner à votre feuillage une forme élégante et équilibrée par rapport à la grosseur du tronc.
     

    Les fleurs et les contrastes

    Les fleurs et les contrastes

    • Dans la surface encore humide avec un fin pinceau.
    • Venez ajouter quelques petites taches de rose qui ajouteront une ambiance florale et printanière à votre arbre.
     

    Peindre les arbres, par laurentsaintgermain 

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires