•  

    Dessin et peinture - vidéo 1898 : Le feuillage de l'automne - paysage à l'aquarelle.

    401/ Le REC GRAND ...

    Faire abstraction S.V.P de la conversation souvent inutile ou des commentaires hors sujet.

     

    A l’aquarelle, il existe 3 différentes techniques pour apporter matière et relief dans la réalisation d’un paysage.

     

    1.       « Mouillé sur mouillé ». Le pinceau imbibé de pigment est bien entendu humidifié par l’eau, la peinture va être déposée sur un support papier préalablement mouillé avec de l’eau. C’est la technique qui donne des effets flous et qui est utilisée pour cette vidéo, intéressant pour peindre des ciels, des feuillages ou de la végétation de second plan. Pour cette petite réalisation, on utilise aussi plusieurs processus techniques : Le retrait qui consiste à enlever de la peinture sur le support humide, pour laisser apparaître la couche inférieure plus sèche. La projection d’éclaboussures sur la toile en tapotant le manche du pinceau chargé de peinture sur un objet dur. Le grattage pour ôter de la peinture en créant des blancs ou en étirant la peinture fraîche pour obtenir des lignes plus fines.

     

    2.       « Mouillé sur humide ». La couleur, déposée au pinceau mouillé, est appliquée sur un papier juste humide, qui brille peu. La peinture fuse à peine, idéal pour les sapins en arrière-plan ou les feuillages proches, on peut aussi réaliser des retraits avec cette méthode.

     

    3.       « Mouillé sur sec ». La peinture humide est appliquée sur papier sec et ne fuse pas du tout, laissant les contours très nets. Parfait, pour la réalisation des détails d’un premier-plan.

     

    401/ Le REC GRAND ...

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dessin et penture - vidéo 1897 : Comment peindre la transparence à la peinture à l'huile ? - les 2 verres.

     Est sorti, ce mois-ci, le 05 octobre 2012, le 56 ème album " Dent pour dent " ....

    Ce que l'on doit savoir

    1.      Faire confiance à son sens de l’observation La plus grande erreur ne réside pas dans la peinture elle-même, mais dans l’observation. On pense qu’on sait ce qu’est le verre, nous l’associant à un objet concret. En réalité, Si nous nous servons uniquement de notre sens de l’observation, il devient comme tous les objets transparents, une énigme visuelle. On voit, en réalité, ce que contient le verre lorsqu’il est plein, ou s’il est vide, on voit ce qu’il y a derrière. Mais ce qui en dévoile la forme, ce sont les rehauts de lumière et tout ce qui se trouve être un reflet sur sa surface. Afin de peindre la transparence, il faut oublier ce que l’on croit savoir et faire confiance à ses yeux.

     Est sorti, ce mois-ci, le 05 octobre 2012, le 56 ème album " Dent pour dent " ....

    2.   Le sens de la lumière : Lorsqu’on peint les objets transparents, le choix de la direction de la source lumineuse est essentiel. Il est capital que la lumière provienne de la droite ou de la gauche, Les objets sont dévoilés par le jeu du clair-obscur. Classiquement, pour la réalisation de natures mortes, on place la lumière à gauche, cela permet de lire la peinture de la gauche vers la droite, donc de la lumière vers les ombres, tous les reflets et les volumes s’expriment pleinement.

     Est sorti, ce mois-ci, le 05 octobre 2012, le 56 ème album " Dent pour dent " ....

    3.   Plisser les yeux : pour bien rendre la transparence, ce truc séculaire permet de s’assurer que l’on a une bonne gamme de valeurs. Cela aide à apporter de la clarté, en éliminant les détails et le superflu, à préciser les contours en variant ceux qui seront nets et ceux qui seront flou ( certains rehauts apparaitront doux et diffus pendant que d’autres, souvent ceux qui définissent les contours et la source de lumière, seront nets et propres).

     Est sorti, ce mois-ci, le 05 octobre 2012, le 56 ème album " Dent pour dent " ....

    4.  La lumière ou l’ombre : Une des règles de base est de se dire : « ce que je peins est-il dans l’ombre ou dans la lumière ? » L’objet est soit illuminé, soit dans l’ombre . Ce principe permet d’éviter l’erreur qui consiste à peindre des lumières réfléchies, comme si elles faisaient parties des zones claires, au lieu de les ranger dans la catégorie des valeurs plus basses qui font parties des zones sombres. C’est aussi une vérité visuelle.

     Est sorti, ce mois-ci, le 05 octobre 2012, le 56 ème album " Dent pour dent " ....

    5.   Peindre ce que l’on connait : Essayer de peindre des effets d’ombre et de lumière sur des sujets simples du quotidien. «  On ne peint bien, que ce que l’on connait le mieux !!!».  

     Est sorti, ce mois-ci, le 05 octobre 2012, le 56 ème album " Dent pour dent " ....

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dessin et peinture - vidéo 1882 : Comment peindre simplement et facilement un papillon monarque ? - encre indélibile et aquarelle.

    135/ KDO de Fêtes : Dame NATURE 2 ...

     Le dessin est exécuté à l’encre indélébile (stylo à pointe fine),  à main levé et sans modèle.  L’aquarelle qui représente un  papillon monarque est peinte, avec un minimum  de couleurs.

    Dessin et peinture - vidéo 1882 : Comment peindre simplement et facilement un papillon monarque ? - encre indélibile et aquarelle.

    Il est réalisable par les débutants et pourquoi pas, par les artistes chevronnés.
    Le papier est à base de fibres de coton. Le pinceau est très fin et pointu.

    Les ailes du papillon sont peintes pour l'intérieur de l'aile avec la terre de Sienne brûlée. Pour l'extérieur, avec de l'ocre jaune.

    Les bordures des ailes, ponctuées de blanc (couleur de la feuille de dessin), sont rehaussées avec un mélange de bleu phtalo et de sépia pour donner une couleur très foncée, proche du noir.

    La branche est une succession de  couches diluées: Terre de sienne brûlée puis bleu phtalo, puis ocre jaune et sépia et phtalo et sépia.

    Le fond est un bleu phtalo peint ou ponctué de projections .

    135/ KDO de Fêtes : Dame NATURE 2 ...

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Image intitulée Draw a Face Step 9

    Comment dessiner un visage sans lunettes

    Les visages peuvent être très difficiles à dessiner de manière réaliste. Il y a tellement de caractéristiques auxquelles penser !  lisez cet article pour apprendre à dessiner des visages comme jamais auparavant !

    Image intitulée Draw a Face Step 9

     Tracez le contour  d'un visage. Les têtes ne sont jamais circulaires, elles sont de forme ovale, comme un œuf. Donc, esquissez un contour ovale se rétrécissant vers le bas.  

        Ajoutez des lignes de division. La façon la plus simple de commencer est en effet d'utiliser des lignes de division pour tracer les proportions du visage. Tout d'abord, tracez une ligne verticale au centre de l'ovale. Ensuite, coupez à nouveau l'ovale en deux, cette fois horizontalement.

    Ajoutez le nez. Divisez la moitié inférieure du visage en deux parties égales avec une autre ligne horizontale. L’endroit où cette ligne croise la ligne verticale est précisément là où vous devez commencer à dessiner la base du nez, avec une narine de chaque côté.

    Ajoutez la bouche. Divisez le quart inférieur à nouveau de moitié. Le bas des lèvres se posera sur la ligne de division que vous venez de dessiner. Tracez une ligne pour savoir où les lèvres se rencontrent, puis dessinez la lèvre supérieure et enfin la lèvre inférieure.

    Ajoutez les yeux.  Tracez deux grosses boules pour faire sortir les yeux de part et d’autre de la ligne centrale horizontale. Celles-ci formeront les orbites. La partie supérieure de chaque cercle est l'emplacement du sourcil et la partie inférieure est l'endroit où se trouve l'os de la joue.

        Dessinez les sourcils au sommet des orbites.

         Vous devez ensuite travailler les yeux. Ils sont en forme d'amande, donc gardez cela à l'esprit lorsque vous les dessinez. En règle générale, la distance entre les deux yeux est la largeur d'un œil.

    À l'intérieur de l'iris, tracez la pupille, qui est la partie la plus sombre de l'œil. Remplissez la majeure partie en noir et laissez un peu de blanc. Avec votre crayon à plat, utilisez un peu d'ombrage pour la base. Ombrez moyennement et légèrement dans l'iris, en utilisant de courtes lignes étroitement espacées du bord de la pupille au blanc de l'œil. Ayez un trait léger dans certaines zones pour donner un bel effet. Maintenant, gommez les lignes directrices en dessous de l'œil.

    Ensuite, dessinez la partie supérieure de la paupière au-dessus de l'amande. La base de la paupière descend au-dessus de l'iris et recouvre légèrement sa partie supérieure.

    Ombrez sous les yeux. Maintenant, ajoutez un peu d'ombrage sous l'œil et à l’endroit où l'œil rencontre le nez pour définir l'orbite. Pour un regard fatigué, ajoutez de l'ombrage et des lignes piquées avec un angle plus aigu sur la paupière inférieure.

    Ajoutez les oreilles. La base de chaque oreille doit être alignée avec le bas du nez et le haut avec les cils. Souvenez-vous que les oreilles doivent être à plat sur le côté de la tête.

    Ajoutez les cheveux. Assurez-vous de les dessiner vers l'extérieur.

    Dessinez le cou. Les cous sont plus épais que vous ne l'imaginez. Tracez deux lignes descendantes à peu près à partir de l'endroit où la ligne horizontale inférieure rencontre les bords du visage.

    Ajoutez les détails. Ajoutez un peu d'ombrage sous le nez et accentuez le menton. Mettez des rides d'expression autour de la bouche, et ombrez dans les coins. Puis dessinez les contours de la crête du nez. Plus vous accentuez ces caractéristiques, plus votre visage est vieilli.

    Utilisez une gomme pour enlever les lignes directrices. 

     

    Des vidéos ou tutos sur le même sujetAfficher l'image d'origine

    Dessiner un visage ou portrait, par laurentsaintgermain

    Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires